Médenine-Municipales 2018 : Dix maires Ennahdha dont 4 femmes
01/07/2018 12:47, MEDENINE/Tunisie 

Médenine, 1 juil (TAP)- Les dix postes de maire, dans la région Médenine, ont été remportés par les candidats du Mouvement Ennahdha dont quatre femmes. Celles-ci ont été élues à la tête des conseils municipaux de Djerba Ajim, Zarzis nord, Sidi Makhlouf et Bou Ghrara.

Les élections se sont déroulées normalement, dans la plupart des Conseil municipaux, sauf à Djerba Ajim, Ben Guerdane et à Zarzis nord où certaines listes, notamment, indépendantes ont contesté la prédominance d'Ennahdha dans les postes de vice-présidents des Conseils municipaux.

Moncef Ben Yamna, tête de liste du Mouvement Ennahdha, a été élu maire de Médenine (chef-lieu du gouvernorat) avec 11 voix, contre 9 pour le candidat de la liste indépendante Médenine Al Afdhal, Naceur Rakad, et 6 bulletins blancs.

Aux élections municipales du 6 mai 2018, la liste d’Ennahdha avait obtenu 18 sièges au conseil municipal de la ville Médenine sur un total de 36, Nidaa Tounes 4 sièges, Medenine Al Afdhal 2, Al Nidhal Al Watani 2, Harak Tounes Al Irada 2, Mouvement du peuple 2, Médenine pour le développement 2, L’Etoile 2, Mouvement démocrate 2, Union civile et Minkom wa fikom 0 siège.

A Djerba, l’installation des conseils municipaux dans les trois mairies de l’île s’était achevée, mercredi. Les présidents des listes d’Ennahdha ont été élus maire des trois municipalités : Houmet Souk, Midoun et Ajim.

Hassine Jerad (Ennahdha) a remporté le poste de maire de Djerba Houmt Souk, avec 24 voix sur 30, contre 5 voix pour le candidat de la liste indépendante Al Ain (l’œil), Mourad Bouaziz, et un bulletin nul.

Aux élections municipales à Houmt Souk, Ennahdha a remporté 13 sièges sur un total de 30, Djerba nous unit 4, Al Ain 4, Djerba un autre regard 3, Harak Tounes Al Irada 2, Nidaa Tounes 2, Mouvement du peuple 1, Union civile 1.

Ridha Ben Younes (Ennahdha) a été élu maire de Djerba-Midoun. Il était seul candidat à ce poste. Aux élections municipales, Ennahdha avait obtenu 12 sièges sur un total de 30, Midoune l’avenir 6, Harak Toune Al Irada 4, Al Amal 4, Nidaa Tounes 2, Mouvement du peuple 2.

Alors que la mairie de Djerba-Ajim a échu à Chahrazad Laghouan (Ennahdha), avec 11 voix sur 18, contre 7 voix pour la candidate de Nidaa Tounes, Naima Mezdari.

Sur un total de 18 sièges au conseil municipal, Ennahdha occupe 11 sièges, Al Wifaq 4, Nidaa Tounes 3.

L’élection des maires dans les trois municipalités s’est déroulée, normalement, sauf que l’élection des deux vice-présidents du conseil municipal de Djerba Ajim, deux candidats d’Ennahdha, Salah ouderni et Amani Ben Mimoun, a connu des désaccords avec les candidats de Nidaa Tounes et de la liste indépendante Wifak qui proposaient d’élire quatre vice-présidents au lieu de deux. Pour les candidats de Wifak ce désaccord est un indicateur d’exclusion.

Sur le continent, Fethi Abab (Ennahdha) a été élu maire de Ben Guedane, dans une ambiance tendue parmi entre certains élus et les citoyens présents. La séance a du continuer à huis clos. Abab a obtenu 19 voix sur 30. Dix conseillers municipaux ont refusé de voter, considérant l’opération comme formelle après les "connivences" établies entre la liste vainqueur et les autres élus, selon Chorkri Rhili, président de la liste indépendante « Ben Guerdane d’abord ».

La liste d’Ennahdha avait obtenu 15 sièges, aux élections municipales, "Ben Guerdane d’abord" 9, Harak Toune Al Irada 2, Nidaa Tounes 1, Al Amal 1, l'Avenir 1, Union de Ben Guerdane 1, Union civile et Ben Guerdane s’unit 0 siège.

Mekki Laraiedh (Ennahdha) a été élu maire de Zarzis, avec 14 voix, contre 5 en faveur du candidat de la liste indépendante « Zarzis d’abord », 4 pour celui de la liste indépendante « Zarzis El Habiba » et 1 pour Afek Tounès. Aux élections municipales, Ennahdha avait remporté 10 sièges sur un total de 24, Nidaa Tounes 5, Zarzis Al Habiba 4, Zarzis d’abord 4, Afek Tounes 1.

A Zarzis nord, Zakia Friaa a été élue maire avec 13 voix, contre 11 voix en faveur de la liste indépendante « Zarzis l’avenir », Mohamed Ali Zridat qui s’était retiré de la séance inaugurale après l’élection du maire, considérant que le mouvement Ennahdha cherche à imposer sa domination sur la région.

Aux élections municipales à Zarzis nord, Enahdha a remporté 9 sièges, Zarzis l’avenir 8, Nidaa Tounes 5 et Zarzis la distinction 2.

A Beni Khedach, Abdallah Saadaoui (Ennahdha) a été élu maire avec 20 voix pour et 4 bulletins blancs. Il était seul candidat à ce poste.

Aux élections municipales, la liste Ennahdha avait obtenu 15 sièges, Nidaa Tounes 6, Harak Tounes Al Irada 3.

A Bou Ghrara, Khadhra Chouikhi, tête de liste d’Ennahdha a été élue maire, avec 6 voix contre 3 en faveur du candidat de la liste indépendante « l’Avenir », Salem Bousrih et 3 bulletins blancs. Aux élections municipales du 6 mai, Ennahdha avait remporté 6 sièges, Nidaa Tounes 3, l’Avenir 3.

A Sidi Makhlouf, Imen Tabib (Ennahdah), a été élue maire de la ville avec 19 voix, contre 5 en faveur de la candidate de la liste indépendante « Union de Sidi Makhlour », Mounir Hajji. Aux élections municipales, Ennahdha avait totalisé 10 sièges, Nidaa Tounes 4,

L’Espoir 4, Union Sidi Makhlouf 3, Le Défi 3.

SF

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour obtenir à la newsletter, s'il vous plaît inscrivez


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999