Clôture JMC 2018: Vibrant hommage à la mémoire du célèbre chanteur Hassan Dahmani
07/10/2018 09:04, TUNIS/Tunisie 

Tunis,7 oct. (TAP)-Un vibrant hommage à la mémoire du célèbre chanteur tunisien Hassan Dahmani, a été rendu, samedi soir, par une pléiade d'artistes et musiciens sous la direction du maestro Abderrahmane Ayadi, à l'occasion de la cérémonie de la clôture de la 5ème édition des Journées Musicales de Carthage qui coïncide avec le 40ème jour du décès du chanteur.

Après la projection d'un documentaire-hommage produit par la télévision nationale retraçant le parcours du chanteur avec des extraits de Mawal, un genre musical dont feu Hassan Dahmani le maîtrisait à la perfection, le récital musical a démarré avec une composition signée par le maestro Abderrahmane Ayadi intitulée "Absence". Durant plus d'une heure, des jeunes chanteurs et des artistes confirmés dont Mounira Hamdi se sont défilés sur la scène de la Salle d'Opéra pour interpréter des chansons du répertoire du chanteur Hassan Dahmani. Au menu de cet hommage, des reprises aussi dont Dahmani a su avec son timbre de voix et sa force vocale leurs donner une nouvelle interprétation.

Le jeune chanteur Oussama Gasmi a chanté "Winek Ya hobbi al qadim" paroles d’Adem Fathi et composition Lotfi Bouchnak. La célèbre chanson "Nar al ghorba" de Hassan Dahmani dont les paroles et la musique sont de Habib Mahnouch a été interprétée par l'artiste Mounira Hamdi. Le chanteur Anis Letaief a quant à lui interprété la chanson "ana wallah manisit" paroles de Abdelhamid Belhadj et musique de Abderrahmane Ayadi. S'agissant des reprises, la chanteuse Amel Gharbi a interprété "Rihet lebled "de Mohammed Jamoussi tandis que le chanteur Amir Abdallah a chanté "al layl ya layla" du chanteur et compositeur libanais Wadii al-Safi.

Lors de cette soirée musicale qui s'est déroulée en présence du ministre des affaires culturelles Mohamed Zine Elabidine, les paroliers et poètes Hatem Guizani et Jlidi Laouini ont rendu un vibrant hommage à l'artiste qu'ils ont côtoyé de plus prés.

Intitulée "Abou Hassan", la chanson écrite par le parolier Jlidi Laouini et composée par Abderrahmane Ayadi en hommage à l'artiste Hassan Dahmani a été interprétée avec beaucoup d'émotion par la chanteuse Safa Saad.

Débutant avec plus d'une 1h30 de retard, la remise des prix qui, selon plusieurs témoignages, s'est déroulée dans une mauvaise organisation, s'est terminée avec un public qui a déserté petit à petit les chaises après la fin du récital hommage à la mémoire du chanteur Hassan Dahmani.

Dans la compétition pour la promotion des jeunes talents âgés de 6 à 13 ans, les prix des lauréats ont été attribués par l'Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) toutes catégories confondues. Dans le cadre des prix d'encouragement des partenaires de l'édition 2018 des JCC, le président directeur général de l'agence Tunis Afrique Presse, Lotfi Arfaoui a attribué le "prix de l'agence dans la compétition Kids instrument", dont le montant est de mille dinars, à la jeune virtuose Ons Ben Romdhan (9 ans) pour son jeu et sa technicité sur l'instrument du piano.

Dans la compétition internationale du luth qui s'inscrit dans le cadre du 1er Symposium International du Oud, trois lauréats ont été primés à savoir:

Tanit d'or : Nada Mahmoud (Tunisie)

Tanit d'argent : Taxiarchis Georgoulis (Grèce)

Tanit de Bronze : Yasmin Sheh Husseini (Iran)

HC

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour obtenir à la newsletter, s'il vous plaît inscrivez


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999