Hafedh Caid Essebsi: "Nidaa Tounes contre le report des élections, sera en lice dans toutes les circonscriptions"
25/06/2019 22:43, TUNIS/Tunisie 

TUNIS, 25 juin 2019 (TAP) - Nidaa Tounes n'appelle pas au report des prochaines élections et ses listes pour les législatives dans toutes les circonscriptions seront fin prêtes dès le 22 juillet, a déclaré le représentant légal de Nidaa Tounes, Hafedh Caid Essebsi

Le responsable du parti a précisé, lors d'une conférence de presse tenue mardi au siège du parti, que le mouvement de Nidaa Tounes est en attente d'une réponse du président Béji Caïd Essebsi sur sa candidature ou non à la présidentielle pour prendre sa position finale sur le candidat du mouvement pour cette échéance électorale.

Il a souligné que son mouvement "n'est pas lié ni au mouvement Tahya Tounes ni au mouvement Ennahdha et s'active à préparer ses listes électorales pour les législatives".

En ce qui concerne les récents amendements de la loi électorale et les référendums approuvé par le Parlement, Hafedh Caid Essebsi a déclaré que ces révisions recélent des "points positifs et des points négatifs" et n'ont pas mis un terme à "transhumance politique des parlementaires".

Au sujet de la démission de Neji Jaloul de son poste de secrétaire général du parti, il s'est déclaré surpris de cette décision, "d'autant que le parti et le pays font face à des difficultés". Il a fait état à ce propos de la création d'un comité interne temporaire pour promouvoir le dialogue et la réconciliation entre les parties en désaccord afin de surmonter les divergences et resserrer les rangs du parti, dans le cadre d'une large réconciliation incluant tous les membres du mouvement sans exclusion ni discrimination".

Il a précisé que ce comité interne comprend Issa Hidoussi, Kassem Makhlouf, Ines Ben Nasr, Chaker Ayadi et Mustafa Karouachi, dans une tantative de ramener dans ses rangs la faction du parti présidé par Soufiene Toubal.

Répondant aux accusations sur sa responsablité directe dans l'affaiblissement du parti, Khaled Chouaket, directeur exécutif du mouvement, a expliqué de son côté que la direction du parti est collégiale, et que la question des divergences de vue et l'absence de dialogue est une problématique vécue par tous les partis.

"Hafedh Caid Essebsi se soucie de consolider la cohésion des partisans du Nidaa mais certains groupes en ont fait un épouvantail pour justifier leur dissidence du parti afin de l'affaiblir", a-t-il estimé.

A la fin de la conférence de presse, le parti a distribué une déclaration du bureau politique du mouvement, réuni mardi, dans laquelle il annonce la nomination de Ali Hafsi en tant que Secrétaire général chargé des structures et Radhouan Ayara, président du Bureau politique.

Le parti a d'autre part décidé le rattachement du conseil de la direction locale à la direction exécutive du mouvement, supervisée par Khaled Chaouket.

Le mouvement a également convenu de créer un comité national pour préparer les listes aux législatives, choisir les têtes de listes et travailler sur la coordination de toutes les structures de mouvement, outre la vérification de toutes les spécifications et documents juridiques nécessaires, afin d'accélérer l'achèvement des procédures nécessaires "pour assurer une participation réussie aux prochaines échéances électorales".

jk

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour obtenir à la newsletter, s'il vous plaît inscrivez


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999