Adoption du projet de loi sur l’ouverture à Tunis d'un bureau régional de l’OIF pour l’Afrique du nord
30/06/2020 21:07, TUNIS/Tunisie 

TUNIS,30 juin (TAP)- L'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, mardi, le projet de loi relatif à la mise en place à Tunis, d'un bureau régional de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour l'Afrique du Nord.

Le projet a été approuvé par 124 voix contre 15 oppositions et 4 absentions.

Conclu le 15 avril 2019 entre le gouvernement tunisien et l'OIF, ce projet de la loi organique n°2019-57 avait été approuvé en commission fin 30 janvier dernier.

Les avis des députés ont été mitigés entre ceux qui estiment « un accord avantageux pour l'image de la Tunisie à l'étranger » et ceux craignent un outil de « colonisation culturelle ».

Dans sa réponse aux députés, le ministre des Affaires Etrangères Noureddine Erray, a souligné que cet accord aidera à renforcer la diplomatie culturelle. Il a affirmé l'attachement à "la souveraineté de l'Etat et à l'identité du pays qui sont des lignes rouges, sans que ceci soit un motif qui empêche l'ouverture sur d'autres cultures ».

Erray a encore affirmé que «l'installation d'un bureau de l'Organisation francophone en Tunisie est à vocation diplomatique, insistant sur « le rôle qui incombe aux institutions de l'Etat dans la promotion de l'image du pays et sa culture ».

A cet effet, le ministre a estimé que le prochain Sommet de la Francophonie,-qui se tiendra à Djerba-, sera « propice pour les startups afin de faire connaitre leurs productions ». La tenue de ce genre de manifestation est "profitable pour le pays" et aiderait à «la réalisation de nos objectifs stratégiques", a-t-il encore dit.

En raison de la crise sanitaire, le XVIIIe Sommet de la Francophonie qui devait avoir lieu les 12 et 13 décembre 2020 à Tunis a été reporté. Cette décision a été prise, au mois de mai, en accord entre le président de la République, Kais Saied, et la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

La Tunisie avait réaffirmé sa volonté d'abriter le XVIIIe Sommet, tout en proposant que celui-ci se tienne à Djerba en 2021, à une date qui sera décidée par les autorités tunisiennes et l'organisation francophone.

FATY

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999