Dhafer L'Abidine dans "Bloodline", un film de vampires arabe exclusivement en ligne à partir d'aujourd'hui
30/10/2020 12:03, TUNIS/Tunisie 

TUNIS,30 oct. (Rédaction TAP, par Fatma Chroudi)- Le Tunisien Dhafer L'Abidine est à l'affiche d'un film de vampires intitulé "Bloodline" (La Ligne de Sang) qui sort exclusivement, ce vendredi 30 octobre, en ligne sur la plateforme Shahed VIP de la chaîne panarabe Mbc.

Ce film de vampires constitue un genre jamais exploité auparavant dans le cinéma arabe. En général, les films d'horreur est un genre qui a été toujours négligé par le cinéma arabe.

La première expérience était en 2019 avec le film d'horreur tunisien "Dachra" du réalisateur Abdelhamid Bouchnak qui a connu un grand succès en Tunisie et dans différentes manifestations cinématographiques mondiales.

"Bloodline" est écrit et réalisé par l'égyptien Rami Yasin qui est également à la production et au casting. La belle star égyptienne Nelly Karim est à l'affiche du film aux côtés de Dhafer, dans ce long-métrage de 95 mn.

Le duo Dhafer-Nelly se réunit encore une fois après une première collaboration il y a cinq ans. Ils tenaient également les premiers rôles dans la série télévisée "Taht Assaytara" qui avait connu un grand succès auprès des téléspectateurs arabes.

Produit par Fim Clinic, "Bloodline" est le couronnement d'un partenariat stratégique entre Images Nation Abu Dhabi et Mbc Studios. Ce projet dévoilé pour la première fois au festival de cannes 2019 vise à renforcer le secteur du cinéma et du divertissement et promouvoir son action grandissante en région arabe.

Selon chaîne Mbc, le tournage du film a été complètement réalisé dans une résidence à la Capitale Roumaine, Bucarest.

Dhafer et Nelly jouent le rôle d'un couple, Nader et Lamia, parents de garçons jumeaux, Adam et Rami, interprétés par John et Peter Rami. Sélectionnés suite à un grand casting, les frères jumeaux sont à leur première expérience dans le cinéma.

Apres un grave accident, l'un de des deux enfants tombe dans le coma pour une longue période. L'intrigue commence quand les parents font recours à une méthode assez mystérieuse pour faire revenir le petit à la vie. L'horreur commence quand, une fois réveillé de son coma, l'enfant commence à se comporter d'une façon bizarre et agressive.

La bande-annonce promet un thriller qui laissera le spectateur en haleine. Le suspens est au rendez-vous pour des scènes de sang et d'horreur avec la réaction des parents face à la transformation de leur enfant.

Dans une interview diffusée jeudi sur la chaîne panarabe Mbc4, Dhafer a exprimé son bonheur de pouvoir entamer une nouvelle expérience dans ce genre de films de vampires. Longtemps connu pour ses rôles plutôt romantiques, Dhafer se lance dans un genre qu'il estime "largement apprécié par le public cinéphile arabe, habitué à le voir dans des œuvres étrangères".

Ce qui a le plus attiré Dhafer dans ce film, c'est aussi "l'histoire et le sacrifice des parents et la relation entre les personnages".

Autour de sa nouvelle collaboration avec Nelly Karim, l'acteur a évoqué "une communication assez fluide" qui émane d'une connaissance mutuelle entre eux sur les plateaux de tournage. Une complicité qui s'est traduite dans l'interprétation et qui devra être transmise auprès des spectateurs, a encore dit Dhafer.

La diffusion du film sur une plateforme numérique constitue un avantage, surtout en cette période de confinement sanitaire par prévention de la pandémie de la covid-19. Dhafer Labidine en voit une chance de plus pour le film qui pourrait « atteindre un plus grand nombre de spectateurs en région arabe ».

Pour sa part, Nelly Karim a exprimé son bonheur de se retrouver de nouveau dans un premier long métrage avec Dhafer.

La belle actrice aux origines mixtes, -de père égyptien et de mère russe-, a surtout évoqué un rôle peu habituel dans une histoire de film exceptionnelle. Cette ancienne danseuse de ballet incarne le rôle d'une femme forte et autoritaire qui se bat pour sauver son fils et sa famille.

Après un court métrage primé (In Overtime prix du public) à la Mostra de Venise en 2014, le réalisateur Rami Yasin est à sa première expérience dans le genre longs métrages aussi bien que des films de vampires.

Etant lui-même un grand fan des romans et des films d'horreur, ce travail constitue un rêve qui se réalise pour Rami Yasin qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Il s'est lancé dans un défi et une expérience précurseure dans ce film d'horreur qui reflète sa vision singulière en compagnie d'acteurs connus pour leur professionnalisme, en l'occurrence Dhafer et Nelly.

L'histoire du film est une combinaison entre le fictif et le réel, a déclaré le réalisateur qui est inspirée de ses souvenirs d'enfance et la réaction de sa mère après l'incendie de leur domicile.

Le réalisateur égyptien espère voir son film faire un grand écho auprès des cinéphiles, pas uniquement en région arabe amis mais partout dans le monde.

Dans une conjoncture marquée par la suspension des manifestations culturelles et artistiques et les salles de cinéma qui sont fermées, les plateformes en ligne permettent au cinéma d'aller à la rencontre de son public jusqu'à chez lui.

Le duo d'acteurs tout comme le réalisateur du film sont impatients de voir la réaction du public après sa diffusion en première au cours de la journée.

Sur les réseaux sociaux, la réaction des fans de Dhafer a commencé avant même la diffusion du film. Beaucoup sont impatients de voir leur acteur préféré dans un nouveau genre et un caractère qui coupe avec ses anciens rôles au cinéma ou même à la télévision.

Faty

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999