Témoignages autour du nouveau «Dictionnaire de la terminologie des arts visuels» de Sami Ben Ameur
24/06/2021 14:32, TUNIS/Tunisie 

TUNIS,24 juin (TAP)- Des artistes-peintres, écrivains, éditeurs et académiciens ont assisté à la rencontre organisée, mercredi, en fin d'après-midi, à la Cité de la Culture, sur le nouveau livre de l'artiste-plasticien Sami Ben Ameur, «Dictionnaire de la terminologie des arts visuels».

Le ministre des Affaires Culturelles par intérim Habib Ammar, a été présent à la séance-dédicace du livre dont la présentation coïncide avec la tenue de la 3e édition de la Foire nationale du livre Tunisien, session Hichem Djaiet.

Fruit de longues années de recherche et d'observation, cet ouvrage en arabe aborde 125 termes sur 760 pages. Il est paru chez ‘Al-Mokaddima’, pour l’édition et la distribution, une maison d’édition dirigée par le Marocain Aziz Charraj.

Les témoignages des compagnons de route de l’auteur ont été unanimes sur la singularité et l'originalité de ce nouvel opus dont l’Introduction est signée par Habib Sidhom et Habib Bida, universitaires.

Selon Habib Sidhom, cette oeuvre « aborde des questions de grande importance » et constitue « un enrichissement pour l'université de Tunis". Habib Bida confirme la singularité de ce livre qui «réside dans l'adoption d’un système de classement alphabétique où chaque terme offre un banquet visuel pour créer une sortie de dialogue entre les termes ».

L’artiste peintre et historien d’art, Ali Louati dont l'oeuvre en matière d'arts plastiques en Tunisie constitue une référence, a été «une source d'inspiration» pour Sami Ben Ameur.

Louati a évoqué une approche encyclopédique dans ce livre basé sur «une large bibliographie et une lecture analytique et explicative des termes ». Ce livre a «certainement comblé le vide dans la bibliothèque, tunisienne et arabe en général», a-t-il ajouté.

Le journaliste-écrivain Hassan ben Othman a félicité l’oeuvre d’un écrivain plasticien bilingue. Il a encore qualifié de défi la publication d’un livre sur les arts plastiques dans une région maghrébine où le livre sur les arts plastiques est souvent en français.

L'éditeur marocain a évoqué un pari gagné, disant que la publication d'un premier livre de plus que 700 pages s'insère dans le cadre de séries de publication sur les arts plastiques.

Du cumul d'expérience chez l'auteur s'est concrétise l'idée d’un dictionnaire de terminologie enrichi d'articles qui offre sa propre lecture artistique. L’auteur part d’un constat que de tous les dictionnaires occidentaux, notamment en langue française, -qu'il a eu l'occasion de consulter-, ne mentionnent pas des artistes arabes.

Dans ce dictionnaire, il propose « une nouvelle lecture qui aborde les pratiques artistiques en région arabe, spécifiquement en Tunisie, sur la base de témoignages des artistes évoqués aussi bien qu'une lecture dans l’oeuvre artistique de chacun d’eux.

L’auteur dit avoir voulu donner une vocation encyclopédique à ce dictionnaire qui pourrait constituer un document de référence pour le chercheur. Sans se limiter au contexte des arts plastiques et visuels d'aujourd'hui, il place son approche dans un processus historique, plus large, en se référant au classicisme, aux arts islamique, etc.

Les arts constituent une source d'inspiration pour l’auteur qui insiste sur une définition variable de l’art qui change avec le changement des époques et des espaces. L'auteur dit avoir notamment « évité de faire usage du mot ‘Beaux arts’ qui renvoie à un concept classique dans la lecture artistique, et opter pour le mot ‘esthétique’».

La pratique artistique est ainsi en étroite relation avec le contexte général qui entoure l'artiste (politique, idéologie, mondialisation, géopolitique, psychologie, orientalisme..). Les musées sont également au coeur du processus de la pratique artistique et par conséquent de l'histoire de l’art.

L'idée d'un projet de dictionnaire remonte à près de six ans pour aboutir à cette première copie d'un dictionnaire sur laquelle l’écrivain avait travaillé de novembre 2020 à mars 2021. La période du confinement sanitaire avait permis à l’auteur d’avoir plus de temps libre pour finaliser son œuvre.

« J'offre ce dictionnaire à tous nos étudiants dans l'enseignement Supérieur et chercheurs.. », a déclaré l’auteur de ce manuscrit qui a suscite déjà la convoitise de "certains chercheurs arabes".

Il promet la publication prochaine d’une nouvelle version plus riche de ce livre, dans le cadre de partenariat renouvelé avec son éditeur marocain.

Faty

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999