FEF Djerba 2022: Vers la création d'une zone de libre-échange numérique dans l’espace francophone
19/11/2022 18:01, TUNIS/Tunisie 

Tunis,19 nov 2022 (Interview réalisée par Maroua Ben Abdennebi et Wided Medfai-TAP)-  Un appel en faveur de la création d’une zone de libre-échange numérique dans l’espace francophone sera lancé, pour la première fois de l’histoire de la francophonie économique, et ce, lors de la 4e édition du Forum Économique de la Francophonie « FEF Djerba 2022 » qui se tiendra du 20 au 21 novembre, à Djerba.    Dans une interview accordée à l’agence TAP, en marge du sommet de la francophonie, Mokthar Chaouari, commissaire général du forum économique et directeur rattaché à la direction générale de l’Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur (FIPA, a expliqué qu'il «ne s’agit pas là d’une zone de libre-échange classique qui garantit une libre circulation des marchandises et abolit les barrières tarifaires, mais plutôt d’une zone où l’on échange du contenu et du savoir, grâce au digital ". « Ce projet que nous portons se veut ambitieux, futuriste mais réalisable. L’objectif affiché est faire évoluer la francophonie vers une francophonie souple et plus prometteuse en faveur des jeunes », a souligné le responsable. Selon lui, l’appel qui sera lancé sur cette zone de libre échange numérique s’inscrit dans le droit-fil de la thématique de cette 4e édition qui s’intitule « Pour une Croissance Partagée dans l’Espace Francophone ». Organisée par la FIPA, en partenariat avec l’Alliance des Patronats Francophones, l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA), la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tunisie (CCIT) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la 4e édition de ce forum réunira près de 630 participants représentant 35 pays francophones. « Nous avons œuvré afin de réunir le maximum de pays francophones autour de ce forum dont les travaux seront ouverts par le Président de la République Tunisienne, Kais Saied et la Secrétaire Générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo », a-t-il déclaré. D’après Chaouari, les délégations les plus importantes qui prendront part à cette évènement d’envergure internationale, sont les délégations française, canadienne, ivoirienne et congolaise.   Au total 1200 rencontres d’affaires devraient se tenir entre les différentes entreprises de l’espace francophone exerçant dans divers secteurs dont principalement, le numérique, l’aéronautique, l’automobile et l’électrique.    « Tout au long de ces deux jours, ces entreprises vont pouvoir discuter des opportunités d’affaires et établir des partenariats », a-t-il souligné.

/// Le FEF Djerba : la Tunisie est capable d'attirer plus d'investissements francophones /// 

Interrogé sur les opportunités potentielles d’investissement qui peuvent profiter à la Tunisie lors de ce forum, le commissaire général du forum économique a fait savoir que le « FEF Djerba 2022 » offre le cadre idoine pour permettre à notre pays de faire valoir son positionnement économique stratégique dans l’espace francophone. « La Tunisie est déjà bien positionnée dans l’espace économique francophone dans la mesure où 50% de ses investissements directs étrangers proviennent des pays francophones », a-t-il renseigné. « Notre pays est un carrefour entre l’Europe et l’Afrique. Il jouit de plusieurs atouts qui lui permettent d’attirer davantage d’investissements francophones », a-t-il estimé, citant la proximité linguistique, culturelle et géographique avec certains pays francophones.   Outre ces atouts, a-t-il dit, la Tunisie dispose d’un capital humain qualifié, ajoutant qu’elle figure parmi les plus grands pays exportateurs de matière grise vers des pays francophones de l’Europe et de l’Afrique.    « Nous devons par conséquent, tirer parti de ces atouts pour créer des triangulations économiques avec l’Afrique et l’Europe », a plaidé Chaouari. Evoquant les spécificités de cette 4e édition, le responsable a indiqué qu’il s’agit là de la première édition, qui se déroule dans le sillage de la stratégie économique de la francophonie 2020- 2025, adoptée il y a deux ans. Il s’agira de débattre des axes de cette stratégie dont l’inclusion, le développement durable et l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes et d'identifier de nouvelles perspectives globales et innovantes afin de répondre aux défis économiques. Ce forum , qui sera clôturé par la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, sera couronnée par une remise de prix aux huit meilleures startups tunisiennes jouissant d’un rayonnement à l’échelle internationale.   

 MBA

 

 

 

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999