ONU: Conférence à New York sur la création d'une zone exempte d'armes de destruction massive au Moyen-Orient
29/11/2021 22:01, TUNIS/Tunisie 

Nations Unies (New York), 29/11/2021 (TAP)- L'Assemblée générale des Nations Unies a accueilli, lundi, la deuxième session de la Conférence sur la création d'une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive au Moyen-Orient.

Intervenant à l'ouverture de cette réunion qui se poursuit jusqu'à vendredi prochain, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué qu'un "Moyen-Orient sans armes de destruction massive rendrait le monde plus sûr", appelant à continuer de faire progresser la cause d'un Moyen-Orient libéré de toutes les armes de destruction massive.

Rappelant que, depuis 1967, cinq zones exemptes d'armes nucléaires (ZEAN) ont été établies, couvrant 60% des États membres et presque tout l'hémisphère Sud, le Secrétaire général de l'ONU a estimé que la création d'une telle zone au Moyen-Orient aurait pour effet de renforcer les normes de non-prolifération en vigueur et de rendre le monde plus sûr.

M. ?Guterres a ainsi souligné l'importance, pour la région et au-delà, que soit pleinement appliqué le Plan d'action global commun sur le nucléaire iranien et que les auteurs d'attaques chimiques soient traduits en justice, ajoutant que les travaux de cette session pourraient apporter des bénéfices "tangibles" à la région.

"Une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive au Moyen-Orient réduirait le risque de conflit dans la région, restaurerait la confiance entre États et atténuerait les tensions", a-t-il estimé.

Elle permettrait aussi aux sociétés de se concentrer sur la réalisation des Objectifs de développement durable, la lutte contre les changements climatiques et la pandémie de COVID-19 et d'œuvrer à l'établissement d'une paix juste et durable, a-t-il poursuivi.

De son côté, le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Abdulla Shahid, a souligné que la réunion doit s'appuyer, dans ses travaux, sur la dynamique internationale actuelle, marquée par l'entrée en vigueur du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires et la propagation de New Start pour un mandat supplémentaire de cinq ans?, pour avancer sur la voie d'un monde sans armes nucléaires.

Le président de l'Assemblée générale a ainsi exhorté les pays à répondre à l'appel du Secrétaire général, qui leur demande de renouveler l'engagement de faire advenir un tel monde.

"Travaillons de concert pour un monde pacifique, juste et équilibré, libéré des armes de destruction massive, réalisons un espoir de l'humanité qui est aussi notre responsabilité", a ajouté M.Shahid.

Les travaux de la deuxième session de la Conférence sur la création d'une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive au Moyen-Orient seront sanctionnés, vendredi, par l'adoption d'un document final.

INTER/MAP/AIS

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999