Minsk accuse l'Onu d'ingérence, promet de riposter à des sanctions de l'UE
18/09/2020 20:08, TUNIS/Tunisie 
MOSCOU, 18 sept (TAP) - Le gouvernement de Minsk a qualifié vendredi de "dangereux précédent" une motion du Conseil des droits de l'homme des Nations unies sur la situation en Biélorussie, accusant le Conseil de Genève d'ingérence dans ses affaires...
Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999