Eaux usées: Une écotechnologie innovante de traitement qui sera testée en Tunisie, au coeur d'un workshop, le 22 septembre 2020,  à Tunis
17/09/2020 13:41, TUNIS/Tunisie 

Tunis,17 sept. (TAP)-Une écotechnologie innovante de traitement des eaux usées, combinant trois étapes de traitement: la digestion anaérobie, le traitement biologique à base des plantes et le traitement solaire sera testée en Tunisie, au Liban et en Espagne, dans le cadre d'un projet méditerranéen, financé par l'UE.

Trois Unités pilotes seront installées dans ces trois pays. L'objectif recherché est d'améliorer la qualité des eaux usées (urbaines) traitées à un coût d'exploitation relativement faible et à des avantages environnementaux significatifs.

Cette nouvelle technologie sera présentée, le 22 septembre 2020, dans le cadre d'un workshop organisé par le Centre international des technologies de l’environnement de Tunis (CITET) et le Centre des Recherches et des Technologies des eaux (CERTE).

L'événement aura lieu dans les locaux du Groupement de Développement Agricole (GDA) Sidi Amor  à Borj Touil (Ariana). Le lieu permettra aux participants de visiter également les jardins éducatifs et thématiques entretenus par le GDA Sidi Amor.

Axé sur la thémathique "Changer le paradigme de la réutilisation des eaux usées", cet atelier s'inscrit dans le cadre du projet "Aquacycle"  intitulé " Vers un traitement et une réutilisation durables des eaux usées dans la région méditerranéenne".

"Aquacycle", Vers un traitement et une réutilisation durables des eaux usées dans la région méditerranéenne » (AQUACYCLE – Towards Sustainable Treatment and Reuse of Wastewater in the Mediterranean Region) , est un projet lancé à Thessalonique (la Grèce) le 30 septembre 2019. Il regroupe 11 partenaires de 8 pays de la région méditerranéenne, dont 4 sont des partenaires associés. Ces pays sont la Grèce (Chef de file de ce projet), le Liban, la Malte, l'Espagne, la Tunisie, l'Algérie, la France et le Maroc.

Il est cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme IEV CTF « Bassin Maritime Méditerranée » 2014-2020. La contribution de l’UE s’élève à 2,5 millions d’euros (pour un budget total de 2,8 millions d’euros). Les pays bénéficiaires sont la Grèce, le Liban, Malte, l’Espagne et la Tunisie.

L’eau municipale traitée est généralement sous-exploitée dans l’ensemble de la région. Pour relever ce défi, AQUACYCLE se propose de mettre au point une technologie éco-innovante de traitement des eaux usées qui comprendra la digestion anaérobie, l’aménagement de zones humides et le traitement solaire pour le traitement rentable des eaux usées urbaines avec des coûts de fonctionnement minimaux et des avantages environnementaux maximaux.

 MYK

 

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999