L'églantier, symbole de la ville de Zaghouan à valoriser davantage
11/03/2020 14:59, ZAGHOUAN/Tunisie 

Zaghouan, 11 mars (TAP - Oussama Bouchiba) – L’églantier (en arabe "Nesri"), symbole de la ville de Zaghouan, a besoin d'être valorisé davantage. Les plantations de l'églantier dans la région ne couvrent que 28 hectares sur un total de 14 mille ha de périmètres irrigués. Cette plante aromatique de la famille des rosacées est pourtant très prisée pour ses vertus médicinales (contre les maladies cardiovasculaires) et dans la pâtisserie traditionnelle locale, Kaâk Warka.

En attendant son adoption par l'Assemblée des représentants du peuple, un plan d’intensification de la culture d’églantier sera lancé dans la région, dans le cadre du Programme africain du développement économique et social, en partenariat avec l'Ecole supérieure d'agriculture de Mograne (gouvernorat de Zaghouan) et l'Institut supérieur agronomique de Chott Mariem (gouvernorat de Sousse) , fait savoir à l'agence TAP Maher Mlaouhia, responsable de l'agriculture biologique au commissariat régional de développement agricole.

Introduit dans la ville de Zaghouan par les andalous, au 17e siècle, l’églantier s’est acclimaté et est devenu le symbole de la ville.

Le déficit pluviométrique qui a sévi, au cours de l'actuelle saison agricole 2019-2020, ne devra pas avoir d’effet sur cette culture basée sur l’irrigation. La cueillette des fleurs d’églantier est estimée à 30 tonnes en moyenne par an, indique Mlaouhia. La campagne de distillation démarre en avril et se poursuit jusqu’en juin. Le prix d’un litre d’eau d’églantine ou Nesri varie entre 50 et 60 dinars.

La fabrication de Kaak Warka à base de Nesri se développe de plus en plus dans la région. Cette pâtisserie traditionnelle est devenue très prisée dans tout le pays, surtout à la fête de l’Aid El Fitr.

'' Plus de 100 artisans à Zaghouan sont actifs dans le secteur de la fabrication de Kâak Warka, dont un grand nombre de femmes, indique Taher Omri, commissaire régional à l'artisanat, précisant que le nombre de non inscrits est largement supérieur car la fabrication de Kâak est très répandue dans les maisons des Zaghouanais.

Le commissariat régional à l’artisanat s’emploie à organiser le métier à travers la création d’une représentation en charge du contrôle et de l’encadrement des artisans, mais une telle structure exige une dizaine d’années d’expériences, ce qui n’est pas le cas pour la plupart des artisans.

Afin d'encourager les jeunes à investir dans ce secteur, des prêts bonifiés sont accordés en plus des financements prévus par le biais des associations de développement et de la Banque tunisienne de solidarité.

Le festival de l'églantier, dont la 37e édition est prévue en mai 2020, devra être l'occasion de mieux valoriser ce symbole de la ville de Zaghouan et de le promouvoir à l'international.

OB

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999