Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar
25/05/2019 13:17, TUNIS/Tunisie 

TRIPOLI, 25 mai (TAP) - Deux journalistes libyens, enlevés par les

forces du général à la retraite, Khalifa Haftar, près de Tripoli, ont été

libérés après trois semaines de détention, a indiqué samedi la chaîne

privée pour laquelle ils travaillent.

Le 2 mai, les deux reporters de la chaîne Libya al-Ahrar basée en Turquie,

ont été kidnappés au moment où ils couvraient l'offensive des pro-Haftar

visant à conquérir Tripoli, siège du gouvernement d'union nationale (GNA)

reconnu par la communauté internationale.

L'ONU et l'association Reporters sans Frontières (RSF) avaient alors

appelé à leur libération immédiate.

"Nous félicitons le monde de la presse en Libye pour la libération de nos

deux collègues (...) enlevés par les forces de Haftar", a indiqué la chaîne

pro-GNA, dans un communiqué publié sur Facebook cité par l'agence de presse APS.

Selon RSF, les deux journalistes avaient été arrêtés dans la région

d'Assaidia, à 50 km au sud de Tripoli, par un groupe armé affilié à Khalifa

Haftar et détenus dans la ville de Tarhouna, à 80 km au sud-est de la

capitale libyenne.

La banlieue sud et les environs de Tripoli sont le théâtre de combats

depuis le lancement le 4 avril de l'offensive des hommes fidèles à Khalifa

Haftar. Les combats ont fait au moins 510 morts et près de 2.500 blessés et

poussé à la fuite plus de 80.000 personnes, selon des agences de l'ONU.

Plus de 100.000 habitants restent pris au piège des violences.

INTER/APS

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999