L'UE, le CARIFORUM et le CCI renforcent leur soutien à l'industrie caribéenne de la noix de coco
20/09/2019 16:45, TUNIS/Tunisie 

Genève, 20 septembre (TAP) - L'Union européenne (UE), le Forum des Caraïbes (CARIFORUM) et le Centre du commerce international (CCI) ont annoncé vendredi à Bridgetown, capitale de la Barbade, la poursuite du projet «Alliances pour le développement de l'industrie de la noix de coco et le renforcement de l'appui aux Caraïbes» (Coconut II).

Ce projet "vise à faire en sorte que la région tire davantage de bénéfices économiques du commerce international croissant des noix de coco", indique un communiqué conjoint de l'UE, de CARIFORUM et du CCI, basé à Genève.

Financé par l'UE, le projet, qui durera jusqu'en 2023, sera mis en œuvre par le CCI en partenariat avec l'Institut de recherche et de développement agricoles des Caraïbes (CARDI) et d'autres partenaires régionaux et nationaux.

"Coconuts II" fait suite à une première phase d'un projet au cours duquel les partenaires ont promis d'investir plus de 40 millions de dollars dans la création de pépinières, le développement et la transformation de produits", fait savaoir la même source.

Le projet vise également à permettre aux États des Caraïbes participants de tirer parti de la demande mondiale en croissance rapide de noix de coco, poursuit le communiqué, faisant observer que le commerce mondial de l'eau de coco à elle seule devrait augmenter de plus de 25% au cours des cinq prochaines années.

Le projet "aura pour principal objectif de fournir aux exploitants familiaux de la région des Caraïbes, dotés de connaissances pertinentes et de compétences en matière de production, un renforcement de leur compétitivité afin d’améliorer leur accès aux chaînes de valeur locales, régionales et mondiales".

En outre, les partenaires du projet travailleront avec les gouvernements, les agriculteurs et les exportateurs pour surmonter les obstacles techniques, structurels et financiers empêchant la région des Caraïbes de tirer profit de son potentiel d’exportation de noix de coco.

Depuis 2015, à la faveur des financements de l'UE, l'ITC et le CARDI collaborent avec des partenaires des Caraïbes pour relancer la noix de coco en établissant et en renforçant des alliances et des partenariats tout au long de la chaîne de valeur, rappelle le communiqué.

En plus des investissements, les capacités productives et commerciales des agriculteurs et des producteurs ont été améliorées, permettant une meilleure capture de la valeur ajoutée, ajoute la même source.

INTER/MAP

Plus
Mises à jour Twitter Inscription à la newsletter Contactez-nous

Pour recevoir notre newsletter,veuillez vous inscrire


tel: 71889000
fax: 71883500, 71888999